fbpx

Les origines de la Keto

A la fin du 19ieme siècle , le médecin français, le Dr Guillaume Guelpa se lance dans une série d’expériences pour traiter diverses maladies par restriction alimentaire, c’est-à-dire jeûne, d’abord sur lui-même, puis sur ses patients.

Entre 1910 et 1921, le jeûne thérapeutique des Drs Guelpa et Marie va s’exporter dans de très nombreux hôpitaux où l’on traite l’épilepsie, aux Etats-Unis notamment. Le jeûne est efficace chez les malades, mais dès qu’ils retrouvent leur alimentation habituelle, les crises reviennent. Or il n’est pas possible de maintenir les patients dans un jeûne permanent. Entre-temps, la science de la nutrition a évolué : on a constaté que le jeûne place le corps dans un état de cétose, c’est-à-dire qu’apparaissent en quantité dans les tissus des composés appelés corps cétoniques. Or les mêmes corps cétoniques, découvre-t-on, apparaissent lorsqu’on se nourrit essentiellement de graisses. L’Américain Russell Wilder, un médecin de la Mayo Clinic (Rochester, Minnesota) est le premier à formuler, en 1921, l’hypothèse qu’un régime gras, favorisant la « cétonémie » pourrait mimer les effets bénéfiques du régime des Dr Guelpa et Marie dans l’épilepsie.

Ce sont deux autres médecins de la Mayo Clinic, Henry Helmholz et Haddow Keith, qui vont l’expérimenter. Entre 1921 et 1930, ils administrent ce nouveau régime cétogène à des dizaines d’enfants épileptiques. En septembre 1930 ils rapportent leurs résultats : 141 enfants ont suivi le régime cétogène, 43 n’ont plus connu de crise pendant un à sept ans et sont considérés guéris ; 32 ont été grandement améliorés (mais ne sont pas, pour les médecins, guéris).

Source: Souccar T , L’ÉTONNANTE HISTOIRE DU RÉGIME CÉTOGÈNE

Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez des offres exclusives!

En cliquant sur le bouton S'abonner, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site. Vos informations sont protégées.